Les abcès de pied chez le cheval sont relativement monnaie courante mais sont souvent inquiétants. Ils apparaissent soudainement à travers une boiterie prononcée et inexpliquée, le refus de donner le pied ou de mettre du poids sur le membre en question. Un abcès de petite taille peut passer inaperçu jusqu’à qu’il sorte là où la corne est la plus tendre : au niveau de la couronne ou du glome.

Quelles sont les causes de l’abcès de pied ?

L’abcès est causé par l’entrée d’une bactérie dans le sabot. Cela est facilité par l’affaiblissement de la corne de la sole ou des parois du sabot, en particulier :

  • Une succession de changement météorologique : un temps humide suivi par la sécheresse peut causer de petites fissures, créant une porte d’entrée pour les bactéries

  • Une plaie perforante infligée par un objet pointu ou tranchant comme un bris de verre peut ouvrir une voie d’entrée pour les bactéries. La blessure passe souvent inaperçue et se referme. Après quelques jours, un abcès apparaît. 

  • Une ferrure trop serrée, où les clous sont trop près de la structure sensible du pied peut entrainer une infection. Même lorsque le clou est enlevé immédiatement, la zone est déjà contaminée.

  • Les sols boueux ou rocailleux sont propices à l’apparition d’hématome dans la sole entrainant l’apparition de petits abcès souvent non visible et sans conséquences immédiates. On les repère lors du parage ou du ferrage.

  • De mauvais aplombs peuvent soumettre la structure du pied et du sabot à une pression excessive sur les parois et la sole. De microfissures peuvent apparaitre et favoriser le développement d’abcès.

Comment détecter un abcès de pied ?

En règle générale, les abcès provoquent une boiterie soudaine allant de modérée à sévère laissant imaginer le pire. Certains chevaux ne présenteront aucune boiterie et le seul signe visible sera un écoulement de pu au niveau de la couronne. Les abcès sévères, chroniques ou profonds sont visibles lors d’une radio, s’accompagne d’un pouls digital palpable et parfois d’un engorgement.

Comment traiter un abcès de pied ?  

La priorité est la localisation et le drainage de l’abcès pour soulager rapidement la pression à l’intérieur de la boîte cornée. Cette opération peut être effectuée par votre maréchal-ferrant, votre pareur ou votre vétérinaire. Une pince à sonder est utilisée pour localiser l’abcès et une ouverture est percée à travers la sole, la ligne blanche ou le bourrelet coronaire pour créer un drain pour évacuer le pus.

L’hygiène et le pansage du drain sont primordiaux pour éviter les surinfections. On posera un cataplasme maintenu en place par des bandes cohésives du type Vetwrap et du ruban adhésif toilé. Le cataplasme peut se composer de coton et de gaze stérile. Il existe également des cataplasmes spécifiques comme Animalintex qui sont stériles, ajusté à la forme du sabot et s’utilisant sec ou humide.


L’astuce de Kate Jupp

« Hipposandales Cavallo : Pour maintenir en place le pansement et le cataplasme, j’utilise des hipposandales Cavallo. Avec la semelle en dur, je suis sûre que la corne du sabot est protégée, en particulier si le cheval a été déféré. L’hipposandale est facile à mettre et à enlever, et son design simple assure le confort du cheval sans avoir à s’inquiéter de frottements éventuels même s’il la porte longtemps »


Il est important de drainer un maximum de pus à l’aide d’un cataplasme humide, puis d’envelopper le pied dans un pansement sec ou de demander à votre maréchale de poser une ferrure spéciale se composant d’une plaque de silicone pour protéger le drain et favoriser la cicatrisation. Attention à ne pas laisser les pansements trop longtemps au risque de ramollir la corne et d’augmenter le risque de nouveaux abcès.

Pour les abcès profonds, le vétérinaire devra faire une série de radios pour poser un diagnostic et suivre leur évolution en particulier en cas d’abcès touchant les os du pied comme l’os naviculaire. Bien que la plupart des abcès se soignent facilement, en cas d’abcès profond, le pronostique sera souvent plus réservé.

Comment prévenir l’apparition d’abcès ?

Pour prévenir les abcès, il est important de s’assurer de la propreté du box et d’entretenir les pieds régulièrement : curage, parage et ferrure adapté. Si votre cheval a une sole particulièrement fine, il sera peut-être préférable de faire poser des plaques ou d’utiliser des hipposandales.

La qualité de la corne contribue à la bonne santé du pied. Assurez-vous que les besoins nutritionnels de votre cheval sont couverts par l’herbe, le fourrage, ses aliments et ses compléments alimentaires.

La sélection Hilton Herbs

  

 

Sources:

https://thehorse.com/158746/hoof-abscesses-in-horses/

https://www.linkedin.com/pulse/sole-abscesses-horses-what-you-need-know-doug-thal