Les allergies sont communes chez le chien et se manifestent souvent à travers des problèmes de peau (démangeaisons) ou des problèmes digestifs (diarrhée). Les allergies sont difficiles à traiter car l’identification des allergènes est complexe. Généralement, les traitements conventionnels visent à en apaiser les symptômes.

Qu’est-ce qu’une allergie ?

Une allergie est un emballement ou une hypersensibilité du système immunitaire face à une substance appelée allergène. La plupart des allergènes sont des protéines des plantes, insectes, animaux ou aliments.

L’exposition aux allergènes sur le long terme peut sensibiliser le système immunitaire qui peut s’emballer en leur présence. En temps normal, la réponse immunitaire permet de protéger l’organisme contre les infections et les maladies. Dans le cas d’une réaction allergique, cette réponse immunitaire devient néfaste à l’organisme.

La réponse immunitaire est un processus complexe. Les protéines se combinent aux anticorps présents dans le sang, celles-ci vont alors se fixer sur les mastocytes situés dans l’organisme. Ces mastocytes produisent alors un médiateur chimique appelé histamine et peuvent causer une inflammation. Cette inflammation peut se manifester sous la forme de démangeaisons, gonflement ou d’autres signes d’une réaction allergique.

Les signes d’allergie

Les symptômes allergiques sont :

  • Démangeaisons : localisée ou généralisée
  • Respiratoire : toux, éternuement, larmoiement ou écoulement nasal
  • Digestion : diarrhée ou vomissement

Chez le chien, les allergies apparaissent souvent autour de 6 mois, la plupart des individus affectés ayant autour de 2 ans.

Certaines races semblent avoir des prédispositions allergiques, par exemple, le westie (West Highland White terrier) a tendance à développer une dermatite atopique.

westie


Lectures conseillées :

- S.O.S – Mon chien a des problèmes digestifs

- 6 plantes pour la peau


 

Quels sont les allergènes les plus communs ?

Un grand nombre d’allergènes sont des protéines d’origine animale, insectes ou plantes. D’autres protéines chimiques peuvent aussi être des allergènes :

  • Pollens
  • Moisissures
  • Acariens
  • Protéines d’insectes (salive des puces)
  • Médicaments

 

Comment aider mon chien ?

  1. Allergies aux piqûres d’insectes

Pour les chiens souffrant d’allergies aux piqûres de puces, il est impératif d’éviter toutes infestations. Les démangeaisons provoquées par la réaction allergique peuvent entraîner des infections bactériennes là ou la peau est affectée, entrainant des démangeaisons encore plus prononcées. Dans ce cas, le vétérinaire pour prescrire des antihistaminiques, des corticostéroïdes pour stopper la réaction allergique et soulager votre animal rapidement. En cas d’infection, il prescrira également des antibiotiques.

  1. Allergie aérienne

Certaines allergies saisonnières (graminées, pollen) d’autres sont présentes toute l’année (moisissures, acariens). A l’inverse de l’homme où ce type de réaction allergique se manifeste à travers des problèmes respiratoires comme la rhinite allergique, chez le chien ils apparaissent sous forme de démangeaisons (prurits). Il est très difficile d’éliminer ces allergènes de l’environnement de votre chien, il s’agit souvent de traiter les symptômes :

  • Anti-inflammatoires
  • Compléments alimentaires riches en acides gras
  • Shampoing traitant
  • Désensibilisation lorsque l’allergène est connu

 

  1.  Allergie alimentaire

Ce type d’allergie ne répond pas très bien aux traitements médicamenteux. La meilleure solution est d’identifier et éliminer le ou les aliments causant la réaction allergique. Pour identifier les meilleurs régimes alimentaires pour votre chien, il est important de faire un essai pendant au moins 8 semaines en éliminant tous les « à côté » tels que les friandises.

 

  1. Allergie de contact

Ce type d’allergie n’est pas très courant et en général assez facile à identifier et éliminer. Une irritation de la peau apparaît à la suite d’un contact avec un allergène tel que des pesticides, des plantes, certains matériaux ou produits d’entretien. Les symptômes sont localisés sur les pattes, le ventre et le museau.

 

Identifier et traiter les allergies prend du temps et peut être très frustrant. Les traitements anti-inflammatoires comme les corticostéroïdes peuvent exacerber le problème. Accompagner les traitements vétérinaires avec des compléments alimentaires, des changements environnementaux et alimentaires est souvent le meilleur moyen de stabiliser la situation.

 

La sélection