Le mot de Chloé Berthaud, cavalière et éleveuse sponsorisée par Hilton Hebrs.

Pour ce printemps, le nombre de naissances attendues à l’élevage de la Combe a doublé par rapport aux années précédentes.

La plupart de nos poulains sont réservés avant le sevrage, alors qu’ils n’ont que quelques semaines, nous nous sommes donc retrouvés avec très peu de chevaux à proposer aux clients qui venaient nous voir. Les excellents résultats de Tenorio n’y sont pas pour rien.  Tenorio de Verlin, mon cheval de concours, est le père de la majorité des poulains, et ses nombreuses victoires en dressage classique et en équitation de travail, ainsi que son caractère exceptionnel, ont donné envie à de nombreux cavaliers d’avoir un de ses descendants.

Nous avons donc intégré l’an dernier de nouvelles poulinières de Pure Race Espagnole à notre troupeau, pour répondre à cette demande.

Le premier poulain est arrivé début mars, un grand mâle bai, qui a dû attendre ses copains de jeu un moment puisque les deux naissances attendues ensuite ont eu un mois de retard ! Mais tout s’est bien passé, les huit premiers poulains sont en excellente forme, il n’en reste plus qu’un prévu fin mai. Cela fera un total de six espagnols et trois lusitaniens. Pour les espagnols, le nom doit commencer comme les autres chevaux nés en France par la lettre J, en revanche, pour les lusitaniens qui sont à la lettre du Portugal, c’est la lettre P. Les derniers ne sont pas encore nommés alors… à vos claviers !

Pour garder nos bonnes habitudes, le premier poulain est déjà réservé et restera dans la région, ce qui nous permettra de le revoir régulièrement. Nous apprécions toujours d’avoir des nouvelles des chevaux que nous avons vendus, et de voir l’évolution de ceux qui sont partis encore poulains. Nous recevons souvent des photos ou des vidéos, et nous nous montrons disponibles pour conseiller au mieux les propriétaires, c’est une grande satisfaction de les voir heureux avec les chevaux que nous avons vu naitre !