À l’élevage de la Combe, les chevaux de concours ont profité d’une longue trêve hivernale, afin de pouvoir orienter le travail différemment et franchir des paliers pour la saison suivante. En période de concours, on ne peut pas tellement se permettre de nouveaux apprentissages qui risqueraient de perturber les chevaux et de provoquer des fautes sur les épreuves, l’hiver est donc une bonne saison pour débuter de nouveaux exercices. Par exemple, Celio, jeune cheval de 7 ans que j’ai au travail depuis l’année dernière, a appris à rassembler le galop pour faire les transitions galop-pas, puis il a pu débuter les changements de pied. Tenorio quant à lui poursuit son dressage de haute école et a appris ces derniers mois les changements de pied aux temps ! C’était presque une formalité puisqu’il a rapidement compris et peut maintenant en enchaîner une vingtaine.

Et Celio, Pure Race Espagnole de 7 ans

Celio, Pure Race Espagnole de 7 ans

Cette période plus calme est aussi l’occasion pour nous de débourrer les jeunes chevaux puisque nous sommes plus disponibles. Nous avons pour habitude de les débourrer en début d’année de 3 ans, puis de les remettre au pré le printemps et l’été afin qu’ils profitent encore de l’herbe. Ceux qui ont un caractère facile peuvent se passer de ce premier débourrage, et rejoignent les écuries dans l’hiver entre 3 et 4 ans. C’est à cet âge-là que nous commençons à les travailler plus régulièrement, ils ont pu ainsi continuer leur croissance tranquillement, en troupeau avec les autres jeunes chevaux de leur âge.

Lug de la Combe, jeune Pur Sang Lusitanien débourré en décembre, fin d’année de 3 ans

Lug de la Combe, jeune Pur Sang Lusitanien débourré en décembre, fin d’année de 3 ans

Pour chaque débourrage, il faut apprendre à connaître la personnalité de chaque cheval pour adapter le travail. Il faut beaucoup les observer et se questionner pour les comprendre au mieux. Un cheval de 4 ans est arrivé à l’automne et refusait qu’on lui touche l’oreille droite, il pouvait même devenir violent si on insistait. Pas facile de mettre un filet dans ces conditions ! Lors du passage du vétérinaire, nous avons appris qu’il avait en fait un virus dans l’oreille provoquant des petites plaques blanches douloureuses. Il nous a donc recommandé un traitement pour booster son immunité et se débarrasser de ce virus. Après l’administration de Equimmune Gold pendant 2 mois, il accepte maintenant d’être caressé au niveau de cette oreille même si des plaques sont encore présentes. C’est un produit facile à administrer grâce au flacon doseur, et qu’il a pris sans problème avec sa ration malgré la forte odeur ! 

L’hiver est donc une saison où nous sommes moins sur les routes, mais nous ne manquons pas de travail pour autant, en attendant le printemps qui s’annonce chargé avec 10 naissances attendues !

Tenorio de Verlin qui a profité des grosses chutes de neige de cet hiver

Tenorio de Verlin qui a profité des grosses chutes de neige de cet hiver