Pendant les fortes chaleurs de l’été, il est important d’assurer la bonne hydratation de nos animaux (et de leur propriétaire !). Hilary Self, l’herboriste de Hilton Herbs, rappelle qu’il est aussi nécessaire de s’assurer que les reins ne sont pas mis à rude épreuve pendant cette période.

 

Pissenlit

Nom Latin : Taraxacum officinale

Parties utilisées : Racine et feuille

Actions :

- Diurétique : stimule la production d’urine

- Laxatif léger : stimule ou favorise l’élimination des selles

- Antirhumatismal : soulage les rhumatismes

- Hépato-protecteur : protège le foie

Pourquoi l’utiliser :

Comme son nom l’indique, le pissenlit est LA plante du système urinaire. Utilisé depuis des siècles par les herboristes comme un diurétique puissante non-irritant et non-toxique. Le pissenlit permet de soutenir le système urinaire, lymphatique, digestif et hépatique.

La diurèse peut entraîner une carence en potassium, mais heureusement, la nature est bien faite et cette plante regorge de potassium pour remplacer les pertes. En plus du potassium, le pissenlit est riche en magnésium, calcium et vitamines A, B, C et D. Il contient d’ailleurs plus de vitamine A que la carotte !

Pensez à ajouter quelques feuilles et fleurs de pissenlit dans vos salades estivales ! Mais n’oubliez pas de vérifier qu’elles n’ont pas été traitées avec des produits chimiques.

 

Solidage d’or ou Verge d’or

Nom Latin : Solidago virgaurea

Parties utilisées : Racine et fleurs

Actions :

- Anti-inflammatoire : réduit les inflammations

- Antiseptique : désinfectant

- Diurétique : stimule la production d’urine par les reins

- Astringent : resserre les tissus

- Antifongique : lutte contre les champignons, levures et mycoses

Pourquoi l’utiliser :

On retrouve cette belle plante dans les jardins et le long des chemins dans toute l’Europe. La tisane de solidage d’or, ou verge d’or, en plus d’être agréable est traditionnellement utilisée pour traiter les infections urinaires, soutenir la digestion et pour rincer les plaies, surtout si elles sont infectées.

Particulièrement efficace sur le système urinaire, cette plante agit comme un antiseptique et soutient le réseau de micro-capillaires des reins.

 

 

Chiendent Officinal

Nom Latin : Agropyron repens

Parties utilisées : Racine et feuille

Actions :

- Diurétique : stimule la production d’urine par les reins

- Laxatif léger : stimule ou favorise l’élimination des selles

- Emolliente : apaise les inflammations ou irritations

- Antibiotique : lutte contre les bactéries

Pourquoi l’utiliser :

Chiens, chats et chevaux ne boudent pas le chiendent, d’où son nom ! Cette plante offre un soutien complet au système urinaire et les animaux ayant des troubles urinaires ou digestifs feront le détour pour en manger.

En phytothérapie, la racine est utilisée pour ses vertus émollientes : toute préparation visant le système urinaire devrait en contenir.

Riche en silice, le chiendent aide à fortifier le poil, les sabots et les griffes. Il contient également du fer, du mucilage et des vitamines A et B. On dit également qu’il contient une huile aux vertus antiseptiques.

 

Soie de maïs

Nom Latin : Zea Mays

Partie utilisée : filaments de soie de la fleur

Actions :

- Antilithique : aide à prévenir la formation de calculs

- Diurétique : stimule la production d’urine

- Emolliente : apaise les inflammations ou irritations

Pourquoi l’utiliser :

S’il vous est arrivé de décortiquer un épi de maïs, vous reconnaîtrez ces filaments soyeux qui se trouvent entre l’épi et les feuilles qui le protège. On utilise la soie séchée ou sous forme de teintures. Les herboristes l’utilisent traditionnellement pour tous les problèmes au niveau des reins, de la vessie et du système urinaire en cas d’inflammation ou d’irritation.

La prochaine fois que vous voyez un épi de maïs, prenez le temps d’observer ces filaments que l’on met habituellement au composte. Ils ne sont pas simplement jolis, ils sont également très utiles.

La soie de maïs se combine bien avec la bardane, la feuille de guimauve, la bourse du berger et la racine de pissenlit.