Au box, au près, minéralisée, rose, blanche et même noire, aromatisée, en seau, en bloc, dans la ration… la pierre à sel se mange à toutes les sauces. Mais au fait, à quoi le sel ? La pierre à sel est-elle indispensable ? Quels sont les besoins en sel de mon cheval ?

Pierre à sel pour chevaux Hilton Herbs

Pourquoi donner une pierre à sel à mon cheval ?

Vous l’avez certainement remarqué, la plupart des chevaux sont naturellement attirés par le sel et vont régulièrement en lécher. Le sel (NaCl, Chlorure de sodium) n’est pas stocké par l’organisme du cheval. Il est ingéré, utilisé puis éliminé dans la sueur et les urines.

Le sel est essentiel pour le bon fonctionnement de l’organisme. Le chlore et le sodium participent au bon fonctionnement des muscles, à l’équilibre électrolytique et acido-basique, à la production de lait et à la digestion. De plus, il stimule la consommation d’eau, ce qui peut être intéressant lorsque les besoins en réhydratation sont forts.

 

Cerner les besoins en sel de mon cheval

Comme souvent quand on se penche sur l’alimentation et la complémentation des chevaux, celle-ci dépend de beaucoup de paramètres : climat, race, poids, travail, âge…

Il est recommandé de laisser une pierre à sel à disposition. Evitez cependant de la mettre dans la mangeoire, cela peut entraîner une consommation de sel involontaire. En effet, le cheval s’autorégule et consomme la quantité de sel dont il a besoin.

Notez que les chevaux travaillant beaucoup et fournissant des efforts intenses (courses d’endurances par exemple) peuvent avoir des besoins plus élevés. Il sera peut être nécessaire d’en ajouter à la ration.

Il est indispensable que les chevaux aient un accès à l’eau en permanence, car, comme nous l’avons vu plus haut, le sel stimule la soif.

 

Tous les animaux sont différents. Les conseils dispensés ici sont d’ordre général. Si la santé de votre animal vous inquiète, contacter votre vétérinaire. Il est le seul à même de poser un diagnostic.